Jean Malek
is a film director & photographer
Alors qu’on est présentement dans un contexte pandémie, notre approche de communication et notre manière de participer à des événements a drastiquement changée dans la dernière année. Ceci dit, tout n’a pas été réinventé et je pense qu’il y a une belle opportunité d’approcher ce projet, de manière innovatirce et créative, puisque c’est ce qu’on représentera lors de ce gala.

Mon approche de réalisation a été écrite avec l’idée de changer la manière de présenter  un lauréat, en y incorporant de l’émotion, avec des visuels narratifs, une narration et une entrevue intimiste. Puisque tout est pré-enregistré, il n’y a pas un réel effet surprise, et c’est dans cet idée que je désire proposer une nouvelle manière de faire.

D’abord, tout se passe dans un grand espace

(Exemple le hall d’une banque - (Crew café est un bel exemple que j’ai en tête). - Faudra discuter des besoins techniques pour le lieu. 




0:00 - 0:30 - Hommage lu par Marie-Louise Arsenault
Pendant ce temps, on y voit des images “Beauty shots” de notre protagoniste, mais la lumière nous empêche d’identifier le récipiendaire. Les mouvements de camera sont lents, mais parfois entrecoupés flash visuels (fait avec l’éclairage lors du beauty shot) ceux-ci nous permettent de faire une transition vers des panneaux avec titres écrits, et des images montrant les oeuvres de notre protagoniste ou de ce dernier dans son environnement de travail. (Videos fournis par le CALQ)


Référence du mood visuel et présentation.
https://www.nowness.com/story/tall-are-the-roots-byredo-mixed-emotions
Référence de dévoilement / Ambiance visuelle

0:30 - 1:00 - À la fin de son annonce, nous dévoilons le récipiendaire. Les visuels démontrent une certaine intimité avec notre protagoniste.

Son nom est annoncé et nous présentons son nom avec un panneau écrit.

Le ou la protagoniste apparait donc dans un environnement ou l’on dévoile son visage, il est assis et s’adresse à quelqu’un - Plutôt que de faire un “speech classique” puisque le tout est pré-enregistré, je propose de changer la formule. Notre récipiendaire s’exprime sur son amour pour le métier, ce qui le pousse à continuer. Tout doit être bien senti. Il/elle fait ensuite une légère mention à propos de son prix et le sentiment de fierté. Il ou elle en profite pour faire quelque remerciments. Il/elle termine en parlant de ses plans futurs. Le tout est dans un ton intimiste et émotif.




FIN